Accueil

Actualités

Commémoration du massacre de la Saint-Barthélemy









Massacre de la Saint-Barthélemy peint par François Dubois (Musée cantonal des Beaux-Arts, Lausanne)

Le 24 août 2022, l’Eglise Protestante de Genève organise à l’Auditoire Calvin une demi-journée consacrée au tragique événement du massacre de la Saint-Barthélemy. La participation est ouverte à toutes et à tous.
Télécharger le programme détaillé

D’autre part, un groupe des AMIDUMIR participera à l’automne à un voyage à Paris pour le 450e anniversaire de cet événement qui a marqué l’histoire de France et celle du protestantisme.


Pendant la période de fermeture du musée pour transformations, les AMIDUMIR ne restent pas inactifs.

En collaboration avec les associations d’amis d’autres musées de la région, nos membres sont invités à des visites guidées :

  • Le 21 janvier 2022, un groupe d’AMIDUMIR a découvert au Musée d’Art et d’Histoire l’exposition « Genève et la Grèce : une amitié au service de l’indépendance »
  • Le 11 février 2022, un groupe a été reçu à la Fondation Martin Bodmer pour une visite de l’exposition « La fabrique de Dante » guidés par M. Jacques Berchtold, directeur de la Fondation. Lire le compte-rendu
  • Le 14 mai 2022, une journée a été consacrée à une visite guidée des expositions temporaires proposées dans les musées de Nyon. Lire le compte-rendu

A titre de réciprocité, les membres des associations d’amis de ces musées partenaires seront invités à découvrir le Musée International de la Réforme sous ses nouveaux atours à sa réouverture.


Acquisition grâce aux Amidumir de la première édition du Traité du serf arbitre de Martin Luther

Le Musée vient d’acquérir une première édition du Traité du Serf arbitre (1525) de Martin Luther. C’est grâce aux Amidumir qui le financent intégralement que cet achat a pu être effectué.

Ce traité est un texte majeur qui complète admirablement les premières éditions acquises elles aussi en 2020 grâce aux Amidumir, du Traité de la liberté chrétienne et du Prélude à la captivité babylonienne de l’Eglise (voir ci-dessous). Il répond polémiquement à Erasme qui souligne le rôle positif du libre arbitre dans la quête du salut. Luther n’y croit pas car son anthropologie est pessimiste, à la suite de Saint-Paul et Saint-Augustin, et à l’instar de tous les Réformateurs : pour lui, les œuvres sont impuissantes, seule la grâce permet d’être sauvé. Avec ce traité, le MIR va pouvoir renforcer sa pédagogie de la Réforme sur cette question centrale de la justification par la foi, contre le « libre choix » de recourir aux œuvres.

L’ouvrage propose dans une deuxième partie un traité pédagogique établi par Johannes Spandenberg, un Réformateur allemand, permettant par un jeu de questions et de réponses de faciliter la lecture des Loci Communes de Melanchthon, le premier traité de théologie protestante de l’histoire. Ce complément souligne la dynamique d’une littérature « en situation », dans le contexte de la Réforme en cours de développement.

Ce Traité devrait rapidement trouver sa place dans la Salle de la Bible aux côtés d’œuvres majeures consacrées au Réformateur de Wittenberg.

Page de garde de l’édition de 1525 du De servo arbitrio

Un nouveau trésor au MIR grâce aux AMIDUMIR

Le 22 juillet, les membres des AMIDUMIR ont été invités à découvrir en primeur un nouveau fleuron du musée : un recueil réunissant 14 textes de première importance pour l’histoire des débuts de la Réforme. Parmi les auteurs de ces précieux documents imprimés vers 1520, citons Luther, Melanchthon, Zwingli et le pape Léon X.

Le recueil figure en bonne place dans le Grand Salon du musée et, à l’aide d’une tablette, le visiteur peut feuilleter virtuellement de nombreuses pages du volume, retrouver certains passages traduits, se renseigner sur les contenus des textes ou entendre pendant trois minutes les explications du Professeur Pierre Bühler, l’un des meilleurs spécialistes de la pensée de Luther et des débuts de la Réforme.

C’est grâce à un legs substantiel reçu récemment que les AMIDUMIR ont pu financer l’acquisition du recueil mais aussi le développement de l’application qui permet sa consultation et qui pourra être adaptée ultérieurement pour rendre plus accessibles d’autres trésors exposés au MIR.

Après la réalisation du film « La Réforme en 7 minutes », notre association est fière d’avoir pu contribuer à un nouvel enrichissement de la collection du musée.
Lire l’article paru dans le Temps du 7.09.2020

Voir ci-dessous quelques images tirées du recueil et de son inauguration.

Voir aussi à la rubrique “Trésors” du site du MIR (cliquer)

La Réforme en 7 minutes !

Vous avez aimé le Film ?

Vous allez plébisciter le livre !

Vous le savez, c’est grâce à la générosité des AMIDUMIR que ce nouveau film de présentation de la Réforme et du Musée a été réalisé.  L’exposition « Visages de Théodore de Bèze » étant terminé, le Film a trouvé sa place définitive dans le Grand Salon, il fait désormais partie intégrante de la visite du MIR

Le reliquat de l’appel de fonds pour le Film a permis de produire un délicieux petit livre qui reprend images et texte du Film.

Vous en aurez un aperçu en cliquant ici.

Ce petit livre existe en français, en allemand et en anglais. Il est disponible à la boutique du MIR au prix de dix francs, neuf francs pour les AMIDUMIR.

Quant aux 176 donateurs qui ont répondu à l’appel de fonds pour le Film, en remerciement pour leur générosité le MIR est heureux d’offrir à chacun un exemplaire gratuit qu’ils sont invités à retirer à l’accueil du Musée.

Bonne lecture !

Le MIR a besoin de ses Amis

Musée privé sans subventions publiques, le MIR peut compter sur les AMIDUMIR, association créée pour lui apporter un soutien qui peut prendre diverses formes:

  • Appui financier par un versement annuel grâce aux cotisations et aux dons réguliers mais aussi par des appels de fonds extraordinaires comme ceux qui ont permis en 2017 d’offrir la presse de Gutenberg, coeur de l’exposition PRINT!, et en 2019 de financer la réalisation du nouveau film introductif du Musée.
  • Appui pratique grâce aux membres de l’association qui donnent de leur temps pour prêter main forte au personnel du musée.
  • Effort constant de promotion du MIR en prospectant de nouveaux publics ou en faisant parler du musée comme nous l’avons fait en offrant au MIR pour ses dix ans une installation artistique éphémère réalisée par un étudiant de la HEAD

Devenez membre des AMIDUMIR

La Bible du 500e imprimée sur la presse financée par les AMIDUMIR

Sur les pas des Huguenots et des Vaudois du Piémont

Depuis 2010, les AMIDUMIR ont suivi et participé activement au développement du Sentier européen "Sur les pas des Huguenots et des Vaudois du Piémont" ...